Regarder Very Bad Trip 3 Streaming en Entier

Deux ans ont passé. Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) mènent des existences tranquilles et heureuses. Ils ont fait disparaître leurs tatouages et se sont rachetés une conduite. Aux dernières nouvelles, Leslie Chow (Ken Jeong), qui attirait les catastrophes, a échoué dans une prison en Thaïlande : depuis qu'il n'est plus dans le secteur, nos trois lascars ont - presque - oublié leurs folles virées nocturnes à travers les quartiers sordides de Las Vegas, à moitié shootés, et le jour où ils se sont fait kidnapper, tirer dessus et prendre en chasse par une bande de dangereux dealers à Bangkok...
Le seul de la Meute à ne pas avoir trouvé son équilibre est Alan (Zach Galifianakis). Se cherchant toujours, la brebis galeuse du groupe a arrêté les médocs et donné libre cours à ses impulsions, ce qui, dans son cas, revient à ne reculer devant rien et à ne se fixer aucune limite... Jusqu'à ce qu'il traverse une crise douloureuse et qu'il se mette en quête du soutien dont il a besoin.
Et qui mieux que ses trois meilleurs copains pourraient l'aider à s'engager dans la bonne voie ? Cette fois, il n'y a pas de mariage, ni de fête d'enterrement de vie de garçon. Qu'est-ce-qui pourrait donc bien dégénérer ? Mais quand la Meute s'en mêle, il faut être prêt à tout ! Et pour boucler la boucle, la petite bande doit retourner là où tout a commencé : à Las Vegas...

Après un épisode complètement raté, c'est avec une certaine appréhension que je suis allé voir Very Bad Trip 3. Cette fois ci, l'histoire est désaxée de l'originale mais est assez prenante. Revoir la meute fait plaisir et on apprécie de voir leurs nouvelles aventures. Mais le scénario se révèle fade et on patine un peu par certains moments. L'histoire est plus centrée sur Chow et l'humour repose sur Alan ce qui est assez dommage puisse que cela laisse les deux autres personnages un peu de côté. Mais l'on apprécie que ce ne soit pas encore une nouvelle gueule de bois identiques aux deux opus précédents. Et la scène de fin vaut vraiment le coup. Bref c'est un épisode peu original mais qui se laisse voir entre potes.

En enchaînant trop vite sur un deuxième long métrage trop identique au premier Very Bad Trip, le réalisateur Todd Phillips avait déçu une bonne partie des fans du premier film. Il etait donc grand temps de redresser la barre et de clore comme il le mérite cette histoire totalement déjantée qui aura révélé des acteurs exceptionnels. La saga Very Bad Trip pourrait être sous titré Deux Mariages Et Un Enterrement car au lieu de commencer par un mariage, ce troisième épisode commence par les obsèques du père d'Alan. Premier bouleversement dans un long métrage qui se démarque cette fois ci totalement de la trame des deux premiers. On s'était tellement habitué a ce copié collé que cette suite en devient forcement plus surprenante et heureusement d'ailleurs car si on avait du subir une troisième fois exactement la même histoire cet opus aurait carrément pu être celui de trop. Pas de gueule de bois dans ce Very Bad Trip 3 qui semble un peu plus mature et plus sombre que les précédents épisodes (c'est la mode). La menace sur le trio est plus flagrante que dans les précédents qui faisait avant tout une grande place aux situations absurdes. Le ton n'est carrément plus le même ce qui n'empêche pas qu'on rigole tout autant car au fond les personnages n'ont pas changés. Très malin ce scénario repond aux choses laissés en suspend dans le premier opus à Las Vegas. Après Stu dans Very Bad Trip 2, l'histoire du troisième volet tourne autour d'Alan, véritable anti-héro de cette suite dont la bétise va encore mener le trio au devant d'ennuis incroyable. Zach Galifianakis trouve ici l'occasion de perfectionner son personnage toujours à mourir de rire. Ed Helms dans le rôle de Stu est aussi très drôle dans ce rôle de "Clown Blanc" qui subit les pires atrocités. En sa qualité de beau gosse de service, Bradley Cooper est ici un peu en retrait et se fait voler la vedette par le délirant Ken Jeong (Leslie Chow). Quand au dangereux Marshall il est incarné par John Goodman, un rôle de gangster qu'il a déjà tenu maint fois et qui lui va bien. Aucun temps mort à signaler dans ce troisième opus dans lequel se succèdent les rebondissement. Une intrigue surprenante qui nous promene ce coup ci à Tijuana au Mexique et nous ramêne à Las Vegas, là ou tout a commencé. Very Bad Trip comporte son lot de scènes anthologiques dont il vaut mieux garder la surprise. Pensez juste à bien rester jusqu'a la fin du générique pour le plus gros délire. Todd Philips conclue en beauté la trilogie Very Bad Trip en proposant un film vraiment différent qui montre aussi les capacités du réalisateurs à faire autre chose qu'une simple comédie. Si on ne se fait pas vraiment de soucis pour Bradley Cooper, on espère retrouver les autres acteurs très rapidement dans d'autres long métrages. En gardant l'espoir que peut être un jour la meute se reformera pour un quatrième épisode.

http://xav-b.over-blog.com/article-critique-cin...

Films Similaires :