Regarder Le Petit Nicolas Streaming en Entier

Nicolas mène une existence paisible. Il a des parents qui l'aiment, une bande de chouettes copains avec lesquels il s'amuse bien, et il n'a pas du tout envie que cela change...
Mais un jour, Nicolas surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser que sa mère est enceinte. Il panique alors et imagine le pire : bientôt un petit frère sera là, qui prendra tellement de place que ses parents ne s'occuperont plus de lui, et qu'ils finiront même par l'abandonner dans la forêt comme le Petit Poucet...


Séances spéciales le mercredi 30 septembre avec les enfants de l'équipe du film :
- UGC Ciné Cité Les Halles 13h et 14h55
- Gaumont Parnasse à 14h30 et 16h30

Ce n'était pas simple de traduire dans un film le sens du mouvement et la folie des images de Sempé, tout en gardant la fraîcheur et la légèreté de l'écrit. J'étais plutôt sceptique. Et ma foi, je dois avouer que le résultat est plutôt convaincant. On est en plein dans notre «petit Nicolas»... Comment y sont-ils arrivés ? D'abord par un générique magnifique qui met bien en place le contexte imaginaire des bouquins. Ensuite, par un casting impeccable des gamins (extra, le lunaire Clotaire !) et même des adultes. Enfin, par le biais d'un scénario fait de courtes scènes, avec des réflexions de gamins qui fusent. Et pour finir, une fidèle reproduction de l'époque, une époque très insouciante car vue par les yeux d'un enfant... Bref, tout cela est assez réussi... Alors, certes, on pourra regretter le caractère tenu et léger du scénario ; il manque un peu de folie à ce «petit Nicolas» très lisse. Mais, quand même, son regard est profond, et Maxime Godart ne démérite pas. Objectivement, j'ai passé un bon moment, et j'espère que vous en ferez de même.

Premier film de la soirée avant l'excellent Duel de Spielberg, Le Petit Nicolas fut un assez bon moment passé en compagnie de Valérie Lemercier, Kad Merad et du jeune Maxime Godart. Non seulement, on est ravi de participer aux 400 coups de ces jeunes élèves si "innocents" mais on se retrouve également complice de leurs méfaits. L'humour est simpliste mais assez efficace, un humour très français d'ailleurs, bien loin des films à la sauce Scary Movie ! Les écoliers sont tous attachants et la présence de Michel Galabru permet de se remémorer les bons moments passés en sa compagnie devant les Charlots. La scène durant laquelle Gérard Jugnot, dans le rôle de Clément Mathieu (nom semblable à celui des Choristes), tente de faire chanter aux élèves la célèbre "Vois sur ton chemin" est assez pouffante. Malgré de nombreux gros films qu'il me reste encore à visionner (dont les James Bond et les 3 derniers Indiana Jones), j'ai réussi à trouver le temps pour cette petite production française bien sympatoche. Je n'en ressort finalement pas déçu. Remarque : il arrive que ce soient les films les moins attendus qui au final sont parmi les meilleurs.

Films Similaires :